Google Yahoo

Transatlantique de JOMAY

Transatlantique - déc 2009

    LA TRANSAT - du 2 au 16 déc 2009

 

1ere nuit de veille les quarts sont organisés en tranche de 3 heures .

1er  quart  21h00 à 0h00 (Brigitte et moi )

2ème quart  0h00 3h00 (Romain )

3ème quart 3h00 6h00 ( José )

4ème  quart  6h00 9h00 (Brigitte et moi )

Puis une rotation est prévue pour les nuits suivantes .

 

3 décembre

Les milles défilent nous trouvons peu à peu nôtre rythme de croisière , chacun vague à ses occupations et le temps passe bien vite , le spi est à poste depuis quelques heures et nous avançons à 9,5 nœuds au milieu de l'après midi nous sautons dans une vague ce qui à pour effet de déventer le spi et il explose , Nous sommes déçus , fâchés cette voile d'importance majeure par vent faible  va terriblement nous manquer et nous faire perdre pas mal de vitesse ce qui implique une traversée plus longue  , nous ferons sans et décidons d'ouvrir une bouteille de « chez nous «  et voilà que le frigo qui donnait quelques signes de faiblesse surchauffe sans l'entamer nous rangeons la bouteille de St Saph  , les hommes démontent la pompe , la remontent , la redémontent , sans succès, pour couronner le tout  la bouteille se vide complètement , nous sommes quelque peu exaspérés par la tournure des événements  , mais rebondissons assez vite en ouvrant sa jumelle en  rouge ,puis une autre ..... 

21h00 début des  ¼      (frigo toujours out , ça fait beaucoup pour la même journée) 

4 décembre

Frigo 2ème  épisode les hommes sont tenaces ils recommencent le manège de visser, devisser la pompe souffler dedans, cela dure la journée !!! Leur donnant espoir le frigo s'amorce à nouveau, mais il chauffe plus qu'il ne refroidit ...........

La mer et les nuits sont belles et sereines, un gros poisson volant s'échoue dans le cockpit, nous le remettons à l'eau d'autres n'auront pas cette chance, emportés par la houle  ils atterrissent de nuit sur le pont et sont piégés dans les glissières, nous les retrouvons à l'aube, triste récolte.

21h00 début des ¼  (frigo toujours HS )

 

5 décembre

Frigo 3ème  épisode cette fois ils sortent les grands moyens à l'aide d'un bloc de plongée ils mettent un bon coup d'air comprimé dans le tuyau d'arrivée d'eau, mais rien à faire, alors pour varier un peu ils redémontent la pompe !!!

L'ambiance sur le bateau est sereine nous nous sentons bien, apaisés, tranquilles nos pensées glissent au fil de l'eau, moral au beau fixe et heureux de pouvoir partager à quatre ces grands moments.

1er pain de la traversée les cours perso de Patrick du catamaran «  MahéSadry «  boulanger de profession portent leurs fruits, au sortir du four le pain doré, gonflé, aéré à souhait embaume le carré .Rapidement José en réclame un bout et Romain y rajoute du chocolat. De vrais enfants gâtés ces deux.

2009-déc-Transat-pain     Video: 2009-déc-Transat-pain

1er thon, pas très grand (pardon) mais nous régale d'un succulent carpaccio.

1er oiseau à bord style hirondelle (que fait' il seul si loin des côtes ?) Passe la nuit avec nous dans le cockpit, à l'aube après un gazouillis  un coup d'aile et il s'envole il reviendra plus tard se poser une paire d'heure sur le moteur de l'annexe, une sterne se pose sur le pont, sentent' ils avant nous que l'on s'approche de la ZIC ???

  

21h00 début des ¼  (frigo toujours nase)

 

6 décembre

Frigo 4ème épisode et...FIN. C'est reparti pour un tour cette fois ils s'attaquent au régulateur du compresseur qu'ils finissent par griller, ça sent le cramé dans tout le bateau.

Les alizés peu à peu nous lâchent, nous entrons dans la ZIC grosses averses, nuages noirs inquiétants, calme plat, fini la tranquillité, moteur oblige.

                             Grains sur le radar 

Contact VHF avec X-TRÈME, à leur tour ils viennent d'exploser leur spi tout neuf confectionné par voiles Gauthier à Morges ils ne sont pas, mais alors pas contents du tout ...Ils ont en plus surfé sur le dos d'une baleine et provoqué de grandes  entailles. De longues traînées de sang  se diluent dans l'océan ils sont malheureux d'en être la cause ,3 bateaux du rallye ferons cette triste expérience, vraiment pas de chance dans l'immensité de l'océan de faire ce genre de rencontres. Les bateaux cette fois ci n'ont pas trop souffert, mais les mammifères ?

Contact avec Sagittaire 47 R.A.S.

Pêche miraculeuse après confection par Rom de plusieurs appâts sur une même ligne, 3 dorades en une prise, pas mal et très bon.

 

21h00  début des  1er ¼   Frigo plus de problèmes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

7 décembre

 pt déj , vaisselle ,et, moment très attendu au quotidien par tous, lecture des E-mails des amis + lecture des news du Rallye + position des bateaux . Nous aimons particulièrement connaître l'avancée des autres et leur positons par rapport à nous , si un bateau est proche , nous scrutons longuement l'horizon pour tenter de l'apercevoir.

Confection d'un pain cette fois avec 1kg de farine il ressortira du four ,parfumé, croustillant , énorme .Les cannes nous avisent à l'unisson d'une prise , Romain et José remontent les lignes avec à leur bout au total  4 coryphènes  . Avec Brigitte nous en perdrons une (la plus grosse ) elle a sauté hors de l'épuisette 

21h00 début des ¼ 

8 décembre

Contact visuel et VHF avec Sagittaire , radio avec X-Trême ,tout va bien à bord .

Au repas de midi tomates et avocats , derniers légumes frais à bord.

16h nous stoppons Jomay et, par 5200 m de fond au milieu de nulle part nous nous baignons , nous ne resterons pas longtemps à faire trempette , nous avons joué à nous faire peur et chaqu'un y est allé de sa petite histoire de requins et autres terrifiantes créatures marines impressionnés et peu rassurés  par les profondeurs de  cet océan bleu outremer, nous rentrons vite nos orteils à bord pour savourer de délicieux pastis et pure malt sur fond de musique , Magique , quel bons moments .

21h00 début des ¼

 Atlantique-Equateur Photos Atlantique     2009-nov-dec-transat1      Video: 2009-nov-dec-transat1

 

9 décembre        Passage de la ligne de l'Equateur.   LATITUDE 0

A 30 milles de la latitude 0 le champagne au frais ,les déguisements prés, et l'âme à la fête ,les yeux rivés à l'écran nous voyons les milles défiler . Contact du Sagittaire qui nous annonce son passage , nous le félicitons comme il se doit . A 13h 54min TU c'est nôtre tour , nous faisons quelques bouffonneries immortalisées par photos et film , champagne , bon repas et bavardages entre amis , instants uniques .

Nous voici dans l'hémisphère sud .

21h00 début des ¼

Atlantique-Equateur  Photos Atlantique - Equateur         2009-déc-Transat-equateur     Video: 2009-déc-Transat-equateur

10  décembre

Petit déj, vacations, dernières news, E-mails, nettoyages (petits ) confection de pain par Rom (excellent ) écriture ,lecture, (peu) (pas le temps dixit Brigitte ) repas et sieste , douche, apéro du soir(moment très attendu par tous ) Repas  autour d'un excellent Beuble qui nous délie la langue.

21h00 début des ¼

 

11 décembre

 

Contact VHF avec Maouli , nous n'entendons pas sa position mauvaise réception

15h15 heure TU  Romain nous annonce 1320 miles parcouru = 2445 km, en sachant que le bateau avance à une moyenne de 6 nœuds par heure =6 milles /h. soit 11km112m   et ceci 24h sur 24 nous ne sommes pas encore arrivés mais le temps passe trop vite et nous sommes loin d'avoir envie de voir terre . Aujourd'hui le vent nous contrarie nous n'arrivons pas à maintenir le cap. Pas de pêche, pas de douche, nous n'avons pu faire du dessal mer trop agitée.

Nous captons Maouli tout va bien pour eux, ils sont 7 miles derrière nous (faites le calcul )

21h00 début des ¼

 

 

12 Décembre

Mer belle toujours pas de pêche, pain maison élaboré par Brige chaque fois meilleur, perdu plusieurs appâts (poulpes cuillers etc..)

Contact VHF Maouli et X-Trême .

21h00 début des ¼

 

Nous prenons le nôtre de 0h00 à 3h00 , le ciel déborde de milliers d'étoiles , nous naviguons sur un océan scintillant de plancton , pendant nos quarts avec Brigitte et suivant nôtre humeur nous refaisons le monde , rêvons , mangeons , mais sommes en vigilance constante ,radar, AIS , ceux-ci nous aident dans nos ¼ , par nuit noire  nous pourrions sauter dans un mur sans nous en apercevoir .

 

 

13 décembre

Journée lessive ,Brige écrit les cartes de vœux de Noël ,étrange impression de constater que nous ne sommes qu'à 11 jours des fêtes je pense au salon , à mon équipe de choc , aux interrogations annuelles  « on fait des déco de noël cette année ? on mets quoi ? Henry tu ne pourrais pas fouiller dans le grand carton à la cave ? non Tam je ne rajouterai pas les étoiles lumineuses autour de la caisse ça fait vraiment pas classe ...non pas de guirlandes clignotantes aux vitrines (trop cheap) il semblerait les amis que cette année profitant que je ne suis plus là  vous ayez fait fort et sorti toute l'artillerie !!!???? Je pense aussi aux bons moments entre amis où réuni autour d'une belle table nous avons partagés tant de choses ,au casse tête des cadeaux et autres menus de fêtes , que sommes nous loin de tout ça .

Rom annonce 1650 milles parcouru=3055.8km Pas de pêche

21h00 début des ¼

 

¼ des filles 3h00- 6h00 nous aimons tous particulièrement ce quart , il nous permet de dormir 6h d'affilée et le soleil se levant tôt sous ces latitudes nous entrons vite dans l'aube .

Nous contemplons le ciel, à nouveau les étoiles filantes laissent de longues traces dans l'infini   un vrai feu d'artifice.

Cette nuit je pense longuement à mon grand-père Pascual  Molina Botella surnommé dans le rude monde des pêcheurs "Pascualet el Verano" natif de l'île de Tabarca et patron de chalutiers , il a écumé la méditerranée , le détroit de Gibraltar et les côtes Africaines jusqu'au jour où la mer lui a pris la vue. Quelles histoires m'aurait' il raconté que je ne connaisse (ce sous-marin anglais qui lui coula son bateau dans le détroit , ses cales débordantes de poisson ,le sauvetage de 3 aviateurs de la Royal Navy lors du crash de leur avion dans l'océan , les tempêtes affrontées vaillamment avec l'équipement d'époque .)  Et quels conseils et expériences  nous aurait' il transmit ? Souvenir d'enfance,  lui dans son lit aveugle et paralysé restant attentif aux moindres bruits dans la maison, moi qui à pas furtifs  l'observais depuis l'embrasure de la porte de sa chambre qui sentait la lavande, mais que je n'osais toute seule franchir . Adios  Buelito hasta siempre .

  

14 décembre

Ce matin avec la complicité d'Eole l'océan se révèle agité, creusé, vêtu d'écume blanche il nous rappelle sa puissance, nous le remercions pour sa clémence durant les 13 jours de traversée et, lui demandons de s'aplanir un peu pour pouvoir  s'il le veut bien  finir en beauté.

Dernier pain de la transat  fait par Rom.

Contact VHF avec Maouli-African SEA Wing - Bambi 2

 21h00  début des ¼

 

 

15  décembre

Journée d'interrogation à 170 miles du Way Point d'arrivée nous hésitons, stratégie, stratégie, si nous continuons à cette allure nous arriverons de nuit à Salvador et, l'endroit étant magique nous souhaitons pouvoir avancer dans la baie de tous les Saints en plein jour . Nous décidons de ne rien changer à nos réglages tout peu encore arriver.

21h00 début des ¼

 

16 décembre

Résumé de la nuit du 15

Monsieur Romain s'ennuyant ferme pendant son quart de 3h00 à 6h00,  a sortit toute la patte, grand-voile, génois + trinquette le vent ayant forci nous avons avancé à grand train, ce qui complique la décision d'une arrivée de jour hypothétique. Les filles finissent de customiser les tee-shirts, les garçons boivent des bières ...

Soudain un cri TERRE  TERRE  nous sortons le grogue du Cap-Vert et trinquons nous sommes heureux,  pour nous tous le moment est grand...

   Salvador de Bahia !!!!

Douche pour tout ce petit monde, rangement du désordre sur et dans le bateau, nous sommes tous prêt à la parade, frais comme des gardons et sentant bon, nul en nous voyant ne  pourrait imaginer que l'on vient de Mindelo .

Pour maintenir la moyenne nous avons mis le moteur, Salvador grandit et la nuit tombe je déteste l'idée d'une arrivée de nuit mais vu comme c'est engagé nous n'y couperons pas.

L'avancée dans la baie n'est pas triste, cargos illuminés, bouées non éclairées ou inexistantes, lumières de la ville tout cela complique nôtre arrivée au ponton du terminal nautico de Bahia

 

20h heure locale, minuit en Suisse  du 16 décembre 2009

 Jomay arrive au ponton accueilli, par les bateaux du rallye qui sont là, Nicolas du RIDS et une superbe mulâtre bahianaise tenant un plateau de fruit frais et la tant désirée caipirinha , tout est sourire, rire , embrassades , accolades , nous sommes tous unanimes , le temps nous à paru trop court, heureux d'être à terre .

Brigitte, Romain, nous sommes pour toujours et à jamais frères de mer. ON L'A FAIT !!!!!    

 

 Remeriements: 

Merci à tout notre "fan club" pour s'être plié en quatre pour nous aider, gérer le côté administratif, nous faire parvenir du materiel, en fabriquer, créant parfois même des  prototypes, etc

Merci également à ceux qui ont transporté le tout, au support logistique qui s'est installé autour de nous, sans vous qui nous facilitez les choses le voyage aurait un autre visage.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site